Contrôle de l’immobilier

Etant donné  que l’achat d’un bien immobilier est l’une des décisions financières les plus importantes dans la vie,  il est conseillé  de procéder avant toute transaction à divers contrôles qui vous permettront d’être certain que votre décision est  le bon choix.

Contrôle de votre décision personnelle

La première étape est la sélection du lieu et de la catégorie du bien immobilier, qui détermineront la fourchette de son prix. Il est essentiel que l’achat de l’immobilier remplissent les exigences de la famille, tant quant à leurs besoins et le fonctionnement au quotidien que l’accessibilité aux magasins, les  moyens de transport, la proximité des écoles etc.

En outre, parmi les paramètres pris en compte pour la sélection d’un bien immobilier, il est recommandé de considérer  sa valeur lors d’une éventuelle revente, ainsi que la possibilité d’une future location, facteurs qui feront de cet achat  un investissement futur intéressant.  Bien entendu, il est indispensable d’avoir vérifié auparavant que le financement de l’immobilier en question, surtout s’il dépend d’un prêt  bancaire, pourra être rembourser sans crainte de mauvaises surprises (contrôle des charges de l’immobilier et éventuellement de  plusieurs propriétaires).

Bien sûr, comme l’achat d’un immobilier est une affaire personnelle, il faut d’abord que vous-mêmes vous vous y sentiez bien et que vous ayez le sentiment que cet immobilier peut abriter vos rêves et devenir votre propre foyer.

Contrôle Juridique

La personne responsable du contrôle juridique est un avocat de votre choix. Suite à un accord entre les deux parties quant au prix de l’immobilier, il est recommandé d’effectuer le contrôle des titres de propriété immobilière.

L’avocat doit vérifier :

  • L’état juridique de l’immobilier auprès du Bureau des Hypothèques compétant ou au cadastre
  • Si le bien immobilier est libre de toute servitude et / ou s’il existe une hypothèque exigible de la banque, ou d’autres revendications ou plainte au détriment  de l’immobilier
  • Une grande attention doit être portée aux titres de propriété attestant de la légalité quant à l’acquisition de l’immobilier, les droits de succession et les ayant-droit.
  • Le permis de construire de l’immobilier auprès du bureau d’urbanisme compétent afin de vérifier le cas échéant de construction arbitraire et si il n’y a pas d’enfreinte ou violation du permis de construire.

Contrôle technique

La personne responsable de ce contrôle est l’ingénieur civil ou l’architecte.

Le contrôle technique n’est pas obligatoire mais conseillé dans certains cas, afin de constater si l’état de l’immobilier est conforme aux  règlements d’urbanisme et ne présente pas de défaillances techniques de structure ou de construction.  Ce contrôle permet de vérifier également la qualité de construction de l’immobilier et d’éventuelles dérogations du bâti ou infractions.

S’il s’agit d’un terrain,  le contrôle doit être effectué afin de  vérifier la constructibilité et les titres de propriété.